Poems

25 pages
7 views

Va R Risk Metrics

of 25
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Share
Description
Va R Risk Metrics
Transcript
  La Value-at-Risk La Valeur à   Risque  I. GENERALITESI.1. Introduction: Le besoin d’une mesure de risque standardisée (VaR Jusqu’à la fin des années 80, les méthodes utilisées pour détecter et gérer les risques de marché n’étaient adaptées qu’à des produits spécifiques !l était alors impossi"le de comparer les mesures de risques entre les différentes # ta"les $ d’une m%me salle de trading L’accroissement de la &olatilité des marchés financiers, le dé&eloppement spectaculaire des  produits déri&és et, surtout, une série de désastres 'les plus connus étant ceu( de la "anque )aring, de *etallgesellschaft, de la "anque +aia et du omité d’.range au( /tats-nis1 ont  poussé les instituts financiers à rechercher un indicateur glo"al et s2nthétique des risques financiers, à partir d’outils adéquats de contr3le interne qui de&ront assurer la qualité du  processus de mesure, de sui&i, et de gestion du risque/n 4uillet 5667, le roupe des 70 'constitué de représentants de l’industrie financi9re et des autorités de sur&eillance1 recommandait de quantifier les risques par une mesure uniforme appelée Value-at-Risk 'VaR1 ette recommandation a été tr9s largement sui&ie puisque la VaR est de&enue, en quelques années, un standard pour l’é&aluation des risques financiers :lusieurs é&9nements ont fa&orisé son adoption par la communauté financi9re ;  .cto"re 566< ; la "anque d’affaires américaine J: *organ 5  dé&oile sa méthodologie  RiskMetrics ™     et la met gratuitement à disposition sur !nternet  Jan&ier 566= ; le omité de )>le adopte l’amendement # Risques de marché $ au( ?ccords de )>le de 5688 et amendement permet au( "anques de choisir entre la méthode standardisée et leur propre mod9le pour calculer la consommation en fonds propres de leurs acti&ités de négociation ontrairement au( méthodes de la VaR, la méthode standardisée ne tient pas compte des effets de di&ersification et implique en pratique une plus grande consommation de fonds propresLa Capital Adequacy Directive  '?+1 a fait de la VaR l’outil pri&ilégié de calcul de la quantité nécessaire de fonds propres pour les acti&ités de marché de la "anqueL’o"4ectif de notre étude est d’introduire la notion de VaR, de montrer comment elle se calcule et de discuter ses applications 5  @?t the close of "usiness each da2, tell me hat the market risks are across all "usiness and locationA +ennis Beatherstone, hairman, J: *organ  Dossier sur la Méthode VaR Année académique 2003-2004  5  La Value-at-Risk La Valeur à   Risque  I.!. "adre #uridique$ ré%&ementation com'tab&e et 'rudentie&&e de &a V a R L’o"4ectif de cette section est de présenter l’intér%t des méthodes d’é&aluation des risques au ni&eau 4uridiqueLes opérations de marché des éta"lissements de crédit et des entreprises d’in&estissement ont en effet connu un important dé&eloppement au cours des &ingt derni9res années, en liaison notamment a&ec la déréglementation et la li"éralisation des marchés de capitau( et la législation "ancaire à tenter de sui&re +es tra&au( menés dans un cadre international, au omité de )>le, au ni&eau communautaire et national, ont permis d’éla"orer des normes en &ue de mieu( appréhender les risques de marché Le "ut est d’o"tenir des normes compta"les  prudentielles permettant de contr3ler le risque "ancaire Organismes définissant les règles du contrôle bancaire Le dispositif consiste à pré&oir une mesure des risques résultant des opérations de marché, ainsi qu’une cou&erture de ceu(-ci par des e(igences de fonds propres L’intér%t de la VaR est qu’elle apporte de nou&elles e(igences par rapport au( anciennes méthodes du ratio de sol&a"ilitéLe R) par la réglementation du C5 4uillet 566D définit quatre risques de marché ;  Dossier sur la Méthode VaR Année académique 2003-2004  Comité de Réglementation )ancaire 'R)1  Niveau national  omité de )>le  Niveau International  Etablissements de crédit et entreprises d’investissement   Etablissements de crédit et entreprises d’investissement onseil de L’nion /uropéenne '?+1  Niveau Communautaire  La Value-at-Risk La Valeur à   Risque  5Le risque de tau( d’intér%t ; ."ligations, titres de créances négocia"les et instruments assimilésCLe risque de &ariation du pri( des titres de propriété ; ?ctions et instruments assimilés 7Le risque de réglementation contrepartie ; Eitres de créances ou de propriété, pensions  pr%ts et emprunts de titres, déri&és de gré à gré<Le risque de change ;:our les trois premiers t2pes de risques, seuls les éléments du "ilan et du hors "ilan inclus dans le portefeuille de négociation 'titres de transactions et de placements, produits déri&és1 sont soumis au( e(igences de fonds propres :our le risque de change, il a pour assiette l’ensem"le des éléments du "ilan et du hors "ilan Les éta"lissements doi&ent déterminer, au sein de leur portefeuille de négociation, les  positions nettes sur chacun des titres ou instruments, c’est-à-dire le solde acheteur ou &endeur :our les positions sur déri&és, les "anques de&aient 4usqu’en 4an&ier 566=, les con&ertir en  positions équi&alentes sur le titre sous-4acent ou en positions de change équi&alentes *aintenant, le omité de )>le accepte la gestion à partir des coefficients delta gamma et &ega:our é&aluer les risques, les autorités de contr3le acceptent deu( t2pes de mod9le ; I.!.1. L’a''roce standard : Le mod9le est construit par les autorités de contr3le +ans ce cas, différentes méthodes sont proposées pour déterminer la position nette relati&e à chaque t2pe de risque :ar ailleurs, les éta"lissements peu&ent %tre autorisés à recourir à des algorithmes prédéfinis, pour déterminer directement le risque afférent à leurs positions sur les déri&és:our chaque classe de risque précédemment définie, l’approche standard sépare le risque général du risque spécifique, propre à chaque titre!l est é&ident que cette méthode est difficile à mettre en Fu&re pour les "anques /lle n’accepte pas le principe de di&ersification et nécessite une gestion ligne par ligne ?ussi, les grandes "anques ont fait le forcing  aupr9s des autorités de contr3le pour o"tenir le droit de dé&elopper des mod9les propres I.!.!. L’a''roce interne  Dossier sur la Méthode VaR Année académique 2003-2004  7  La Value-at-Risk La Valeur à   Risque  ?insi, le 6 a&ril 566D le omité de )>le a accepté que les "anques dé&eloppent elles-m%mes des mod9les d’é&aluation des risques Les mod9les é&aluant le risque potentiel de  pertes ma(imales ; VaR , se sont dé&eloppés es mod9les doi&ent tou4ours %tre soumis au contr3le des autorités mais surtout, le "esoin en fonds propres résultant du mod9le est multiplié par un facteur compris entre 7 et <Les mod9les doi&ent répondre à deu( t2pes de conditions ; • Conditions qualitatives  ; !l s’agit principalement de conditions destinées à s’assurer de l’e(istence d’un contr3le satisfaisant des risques au sein de l’éta"lissement ne unité spéciale de contr3le doit produire des rapports quotidiens d’é&aluation du respect des limites de risques /lle doit également %tre chargée de &érifier les résultats et la fia"ilité du mod9le et faire rapport à la direction générale, qui doit elle-m%me %tre impliquée dans le processus de contr3le +es scénarios de crises doi&ent impérati&ement %tre anal2sés • Conditions quantitatives  ; Gi aucun mod9le n’est prescrit, la prise en compte des risques doit %tre satisfaisante et reposer sur des h2poth9ses statistiques imposées Les mod9les doi&ent en outre, pré&oir l’agrégation par simple somme des risques potentiels de pertes ma(imales  pour chaque catégorie de risques :ar ailleurs, une e(igence en fonds propres supplémentaire est requise dans le cas oH le mod9le interne ne prend pas en compte de mani9re adéquate le risque spécifique associé au( instruments déri&és de tau( et d’actionsLa ommission )ancaire peut autoriser un éta"lissement à utiliser son mod9le interne pour déterminer les e(igences relati&es à l’un des trois t2pes de risques seulement, et à a&oir recours à la méthode standard pour les autres I.!.). Le ca&cu& des *onds 'ro'res : Les fonds propres éligi"les ;5)énéfices hors acti&ité de négociationC?ctions, réser&es et autres7Ionds propres sur-complémentaires ; e sont les profits effecti&ement enregistrés sur le  portefeuille de négociation et non les plus-&alues latentes .n trou&e aussi les emprunts su"ordonnés à plus de deu( ans !ls ne doi&ent pas dépasser CD0  des fonds propres classiques:ar la réglementation 6D-0C, le R) en accord a&ec la ?+ de l’nion /uropéenne, a défini la charge de fonds propres nécessaires ;  Dossier sur la Méthode VaR Année académique 2003-2004  <  La Value-at-Risk La Valeur à   Risque  =  −− 5K5 LL t t t t t t   VaRmVaRVaRCFMS CFMS  MaCF!  Le facteur m  est compris entre 7 et <!l est é&ident que la comple(ité grandissante des instruments financiers, ainsi que la taille des groupes "ancaires, rend toute généralisation de ces calculs tr9s difficile :our Madame Danièle Novy , Gecrétaire générale ad4oint du omité de )>le, une "onne information financi9re ' disclosure 1 de chaque groupe sur les opérations et sur les mod9les peut remplacer à terme une réglementation trop généraliste I.). Le conce't de VaR onceptuellement, la VaR est une notion tr9s simple ; l’idée est de résumer en un seul nom"re l’ensem"le des pertes potentielles que peut su"ir le portefeuille d’acti&ités financi9res de la "anque en agrégeant toutes ses positions, c’est à dire en une mesure cohérente de risque La VaR essaie donc de quantifier dans un inter&alle de confiance pré-spécifié, la perte potentielle ma(imum que peut su"ir une position isolée donnée, ou un  portefeuille ou la "anque dans son ensem"le, sur une courte période de temps 'allant de 5 à 50  4ours ou&rés1 dans des conditions de marché normales ette mesure "asée sur des conditions de marché normales n’a que tr9s peu de portée dans des périodes de mou&ements e(tr%mes du marché, il faudra donc recourir à des tests de stress  et à des analyses de scénarios  afin de compléter cette mesure ette mesure appliquée à différents portefeuilles de la "anque de&rait  permettre d’identifier les acti&ités les plus consommatrices de fonds propres pour le risque de marché, et ainsi d’allouer ces fonds propres au( acti&ités les plus renta"les ar plus la perte  potentielle est importante pour un ni&eau de renta"ilité donné moins l’acti&ité sem"le renta"le!l faut noter que la ?+ laisse le choi( au( organismes financiers de la méthode standard ou alternati&e pour le calcul de la charge en fonds propres liée au( acti&ités de marchés 'ce montant est sou&ent rapporté au( fonds propres total1 La méthode standard consiste à considérer séparément les différentes catégories d’actifs et de leur attri"uer indépendamment un pourcentage de fonds propres nécessaire pour le risque de marché La méthode alternati&e est "asée sur le mod9le interne de VaR de la "anque ette méthode doit  prendre en compte les effets de di&ersification entre les différentes catégories d’actifs  Dossier sur la Méthode VaR Année académique 2003-2004  D
Related Documents
View more...
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x